Sauvages Château

|

Un cas à protéger et à l'intégrité écologique dans les Montagnes Rocheuses

Les aires protégées de l’Alberta.

Le patrimoine naturel du Canada, ses terres sauvages, des eaux et de la faune sauvage-unit et définit les Canadiens. Étant donné que le Canada est chef de près de 20 pour cent de la planète reste sauvage, 9 pour cent de son eau douce, 20 pour cent de ses zones humides restantes, et 15 pour cent de ses forêts, il a une responsabilité globale pour protéger ce patrimoine. Bon nombre de ces valeurs du patrimoine naturel peut être trouvée dans Alberta.In des dernières années, l’attention nationale et internationale a mis l’accent sur l’urgente nécessité d’achever les réseaux d’aires protégées dans l’intérêt des générations présentes et futures. Les zones protégées fournissent des réservoirs de diversité biologique ainsi que des laboratoires naturels où les gens peuvent étudier comment la nature miraculeuse et tisse sa toile complexe de la vie. Parcs offre aux Albertains des lieux pour échapper aux exigences de leurs vies occupées et se rafraîchir grâce à des loisirs et de réflexion.

Le gouvernement de l’Alberta Special Places 2000 annoncé en 1995 que le “made in Alberta” plan pour la réalisation de l’engagement qu’elle a pris en 1992 (avec toutes les autres provinces, les territoires et le gouvernement fédéral) pour compléter notre réseau d’aires protégées d’ici à l’an 2000. Special Places demandé les résidents à proposer des sites comme les parcs ou pour des appellations de protection. Les Albertains ont répondu avec plus de 350 candidatures.

L’objectif du gouvernement de l’Alberta Special Places fixé pour 2000 (de nouveaux parcs couvrant 2,8 pour cent de la province) est le strict minimum nécessaire pour représenter chacune des 20 provinces de la physique sous-régions. Il n’aborde pas la survie à long terme de l’ensemble de la diversité végétale et animale en Alberta.

Le 24 Juillet, 2001, l’Alberta a annoncé l’achèvement de la Special Places 2000. Quatre-vingt-un nouveau et étendu les zones protégées 13 (sur plus de 350 nominations publiques) ont été ajoutés à la province et les parcs du réseau de zones protégées. Malheureusement, en vertu des lois provinciales qui régissent actuellement la protection des terres en Alberta, la plupart des nouveaux parcs sont vulnérables au développement industriel, en particulier le pétrole et le gaz des puits et les routes qui y accéder.

Bien que l’ensemble du château de Sauvage a été nommé en vertu de Special Places 2000, seul le château de l’Ouest Réserve écologique des zones humides (environ 1 km carré) a reçu la protection de la loi.

Le World Wildlife Fund pistes comment les pays de protéger leurs terres et de la faune sauvage. Depuis 1989, l’Alberta a été la seule province canadienne à recevoir le World Wildlife Fund Canada campagne Espaces en danger le plus bas grade (F), trois fois.